Rappel: Le 30 juin, le forum fermera ses portes. Il ne sera accessible qu'en lecture seule à compter de cette date.

[Mise à jour ]Le Puy du Fou - Août 2017

Un tour d'horizon des autres Parcs (non Disney) à travers le monde, mais aussi vos voyages.... Venez partager votre expérience!!!
Avatar de l’utilisateur
Maxillusion
Membre d'Honneur
Contact :
Localisation : Paris
Gender :
Âge : 37
Messages : 13923
Inscription : il y a 13 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

Prilla a écrit :Tu n'y es pas allé depuis combien de temps Max parce que depuis 4 ans que j'y vais régulièrement je n'ai pas vu une seule amélioration du côté de la restauration qui est restreinte/chère/médiocre. . Je ne parle même pas des restaurants à table qu'on a jamais réussi à réserver. . Tandis que nos pommes ont réellement fait un effort côté qualité et diversité :/
Et je parle même pas des jours où c'est ouvert pour Noël et qu'il y a 25 mange-debout pour 8000 personnes :D (wai bon ok 7800 puisque le resto du bourg 1900 est également ouvert ) ^^
J'avoue, cela fait un bout de temps maintenant. Mais moi, l'amélioration des pommes je ne l'a vois pas du tout, c'est toujours bien plus cher que tous les autres parcs et toujours pas à la hauteur du prix.
Je suis un méchant et c'est bien, je s'rai jamais gentil et c'est pas grave, et j'voudrai être personne d'autre que moi.

DLP PA Dream depuis octobre 2005
WDW addicted since April 2011, november 2012 and october 2014
DCL Dream (Bahamas, octobre 2014) and Fantasy (Caribbean, octobre 2014)
DL, TDL, HKDL, SDL in progress
Avatar de l’utilisateur
Prilla
Découvre l'atelier de Mickey le Magicien
Contact :
Localisation : Angers
Gender :
Âge : 33
Messages : 7099
Inscription : il y a 12 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

Je compare juste le PdF et Disney là. Et en comparaison, la restauration est plus chère au PdF qu'à Disney... et franchement moins bonne.. Maintenant après ce n'est que mon avis à moi et à moi seule, ça vaut ce que ça vaut :mrgreen: (mais si je devais faire le pourcentage de baguetine cuites correctement, il serait très bas, et c'est l'un des rares points de vente ouvert le soir d'ailleurs :mrgreen: )
*~~*Vole avec toi!*~~*


~~Confiance, Loyauté et Poussières de Fées~~ and a little bit of piracy!! :pirates:
Avatar de l’utilisateur
Fourche
Membre d'Honneur
Contact :
Localisation : Torcy
Gender :
Âge : 34
Messages : 8151
Inscription : il y a 13 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

J'attend de voir ton avis sur la Cinéscénie mr Nemo.
Image Image
Image
Avatar de l’utilisateur
mick77
Découvre l'atelier de Mickey le Magicien
Localisation : at home
Gender :
Âge : 43
Messages : 3243
Inscription : il y a 13 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

Je confirme sur la restauration, c'est tout sauf gastronomique (même les services à table). A faire classer EDL parmi les bonnes tables, c'est peu dire.

Leur point fort, ce sont les shows. On peut critiquer les scénarii, qui ne sont qu'une excuse pour un déluge de moyens. C'est même parfois abscon, à l'image de le description faite du spectacle des Mousquetaires de Richelieu (au passage, le oparc est de style Louis XIV, pas Renaissance ;-) ).
On peut être gavé par le côté catho qui revient tel une arlésienne (mais on est chez Phillipe De Villiers). dans le même ordre d'idée, il ne faut pas rechercher la cohérence historique dans les show, on est dans un parc de loisirs, mais dans une reconstitution historique.
Mais côté show, ça envoie du lourd. Même les intros chargées d'occuper le public le temps de leur installation, sans grande prétention, ont un petit quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
Charly
Découvre l'atelier de Mickey le Magicien
Contact :
Localisation : Val d'oise
Gender :
Âge : 44
Messages : 9005
Inscription : il y a 13 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

J'ai une vraie tendresse sur ce parc. Je suis juste raide dingue des rapaces (L) et à chaque fois que j'y retourne, je me fais une raison pour la bouffe car j'en prends plein les yeux ;-)
Image
Avatar de l’utilisateur
Maggie Simpson
Modérateur/Correcteur
Contact :
Messages : 7877
Inscription : il y a 12 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

Dans certains shows l'histoire n'est pas tordue, par exemple le truc romain et le truc viking.

Le spectacle de rapaces n'aurait pas besoin d'histoire, ou alors un truc moins con et très léger, tant c'est beau. Et dangereux. Parce que le vautour est un peu con. :o
Magie est une marque déposée de The Walt Disney Company.
Avatar de l’utilisateur
Captain Nemo
Découvre l'atelier de Mickey le Magicien
Contact :
Localisation : Vulcania
Gender :
Âge : 13
Messages : 6952
Inscription : il y a 13 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

On sort, en même temps que les 2 000 autres personnes. Qui vont au même endroit que nous, c'est-à-dire les arènes, aka « Le Signe du Triomphe ».

2 000 personnes qui vont au même endroit, sur un chemin style gravier/sable, et bah ça fait de la poussière. Un peu style troupeau de buffles se dirigeant vers la prochaine prairie verdoyante.

Des croisements, des bifurcations, de la poussière, des montées qui cassent d’entrée de jeu nos mollets de coq, de la poussière, et devant nous s’offre certainement le plus bel édifice du parc : Les Arènes du Puy du Fou.

Bon, certains d’entre vous me connaissent, je suis peu impressionnable en société. Ce n’est pas parce qu’on va me mettre sous le pif de belles affiches publicitaires indiquant « Le plus beau spectacle du monde : Avec les voix d’Armelle et de Lorant Deutsch sur une musique de Christophe Mae et une chorégraphie de Kamel Wali» que je vais avoir des étoiles dans les yeux. Au contraire.

Non là, quand je vois ces arènes, j’ai quand même eu un petit : Ouch, ah oui quand même.

Si on en croit le panneau explicatif à proximité, seul le Colisée de Rome est plus grand que celui-ci. Toujours est-il que lorsqu’on pénètre dans ce bâtiment pouvant contenir 7 000 personnes, le charme opère. Nous sommes dans l’Antiquité, prêts à assister aux Jeux du Cirque.

« Le Signe du Triomphe » (que je pense avoir subversivement interprété comme le pouce en haut ou en bas), c’est le nom du spectacle.
Pendant que tout le monde s’installe, à l’ombre bien évidemment, une dizaine de Gaulois pénètrent dans les gradins, dans un espace réservé. C’est Gaulois, donc ça gueule, c’est le bordel.

En face, c’est la même chose côté Romain. Une sélection de visiteurs, revêtus d’une toge romaine de la célèbre ligne de couture « chut-chut-pas-de-marque », prend place. Le tout mené par une sorte de sénateur qui ne manquera pas de déclencher l’ire des Gaulois.

Bien évidemment, d’une manière très prévisible et un peu décevante, une joute de hurlements s’engage entre les 2 camps. Sans aucune surprise, l’ensemble des visiteurs soutient les Gaulois, seul 2 ou 3 connards (Image) comme moi préfèrent les Romains.

Oui j’ai pas été élevé chez les porcs, on me donne accès à des jeux et à des infrastructures un peu plus élaborées et solides que les murs en merde séchées soutenant les cahutes Gauloises, donc je crache pas sur les hôtes :o
De toute manière, les Romains termineront d’une manière très élégante ce duel en agitant fièrement les petits coussins qu’ils ont sous le cul, narguant bien sèchement le reste des visiteurs :mrgreen:

Soudain, 4 hooligans surgissent sur la piste et versent du picrate sur le sable. A la première séance, je n’y voyais qu’un simple cercle tracé, par du sang, pour chauffer les inévitables félins. En fait, c’est des symboles du poisson.
Et oui, Michel Chevalet nous explique.

A cette époque, valait mieux vénérer Mars au risque de finir comme les prisonniers du Bounty. NDLR : J’ai essayé de caser Snickers et Twix, mais en vain.
Mais déjà à cette époque, les minorités gonflaient. Et c’était les Chrétiens. Leur signe de ralliement pour leurs messes secrètes était un poisson. La raison je la connais, mais sans Internet au camping, je n’ai pas la signification exacte. En gros, le mot latin de poisson « Ichtus » a les mêmes initiales que « Jésus Christ, fils de Dieu, Sauveur».

Donc déjà d’entrée de jeu, on sent la petite connotation que va prendre le spectacle…
Retour au spectacle justement.

Bon les gars se font chopper par la milice, indignation du public, applaudissement pour ma part d’avoir vu enfin un regain d’autorité de la part de l’Empire Romain.

Le chauffeur de salle officiel, entouré de ces 4 vestales, demande quand même un peu de calme. Vu son manque total de charisme, un peu comme les mecs du Bureau des Passeports Annuels, il décide que pour calmer les cassos gueulards que nous sommes, la parade doit commencer !

Trop bien ! Y’a du légionnaire qui défile, du guépard, des oies (mon gros coup de cœur sur ces 2 jours), des autruches, et des alcolos qui célèbrent Bacchus.

Et là l’Empereur arrive. Enfin pas l’Empereur réellement, je connais pas la hiérarchie chez les Romains, mais bon, c’était plutôt du gratin quand même. Jolie cape, joli trône, c’était le chef de la meute quoi (il avait peut-être une crête blanche :mrgreen: ).

Une nouvelle fois, play-back. Je préfère. Surtout avec Richard Darbois, qui aura été certainement engagé pour faire toutes les voix dans le Puy du Fou.
On se retrouve donc avec Buzz l’Eclair qui demande qui est l’instigateur de ce bordel.

Gros coup de théâtre ! Il s’agit en fait du Centurion de la milice ! Qui se dénonce pour sauver l’une des protagonistes gauloises, à l’origine des poissons dans le sable.
Accrochez-vous à votre slip : Centurion Damien !

Oui, parce que c’est vrai qu’il y’a un moment, les jeux de mots en « us » type « Décurion Jeanclaudus » ou « Légionnaire Antivirus », c’était un peu surfait. On aurait pu avoir « Kikoo César, c’est Centurion Brandon lol ». Bon, Damien quoi. Faut s’y faire.
Donc le Damien, c’est un Gaulois avec un prénom Grec qui a fait quand même du zèle dans la Légion Romaine, promu Centurion, mais s’est découvert une passion pour le Christ. Une sorte de Mel Gibson de l'Antiquité quoi.


Mais on est à Rome les loulous. Ici tu causes au peuple qui s’est étendu de Byzance au Mur d’Hadrien. Donc si tu veux, t’es pas en position de négocier.
Donc sans surprise, allez hop, tu vas peut-être, j’insiste sur le peut-être hein, on est pas sous contrat et Julien Courbet n’existait pas, sauver ta peau si tu gagnes les jeux.

La scène centrale se modifie, et fait apparaître 4 gladiateurs. Avec le respect des noms officiels s’il vous plait ! Rétiaire, Mirmillon, etc !
Même souci qu’avec le spectacle « Mousquetaire de Richelieu » : Combats à l’épée poussifs. Par contre y’a de l’égorgement de prisonniers, du sang qui gicle, donc c’est bien !
Sans surprise, Damien gagne.

On continue avec la course de chars ! Et là c’est chouette, faut l’admettre. 4 attelages qui se coursent autour d’une arène, avec les cris du public, c’est quand même chouette à vivre à notre époque :mrgreen:
Bon les cascades restent téléphonées, toujours un peu lentes à l’exécution, mais c’est sympa.
Et sans surprise, Damien gagne.

Mais l’Empereur décide que oui mais non, je fais ce que je veux, et quelque part je t’emmerde.
Nouvel effet très sympathique, les grilles et herses qui entouraient la piste se lève en douceur et sans bruit. Je m'y attendais pas, je suis sous le charme, on délaisse très facilement l'histoire pour s'intéresser à la technique !
Dans tous les cas, ça sent (au sens propre comme figuré) l’arrivée des chats !

J’accélère un peu la description, c’est aussi longuet que le spectacle( 45min).

Un lion va sauter sur la cage où est enfermé Damien, et le tenir « en joue ». Des lionnes vont venir s’approcher de la nana à Damien, mais ne la boufferont pas à cause du St-Esprit (là je sens la bile qui monte), un tigre arrive, marchera sur la gouttière comme n’importe quel chat.

Les 2 dompteurs se feront conchier par l’Empereur, il ordonne l’égorgement de la donzelle, mais le public par ses cris salvateurs, empêchera le meurtre. Le couple se réunit, se font des bisous, la nana dit que Rome c’est de la merde, et que finalement ils vont faire une civilisation d’amour, et que tiens, on va faire une basilique ici, tendez tous le bras droit si vous êtes d’accords !
J’extrapole mais bon, l’idée est là. On est en Vendée quoi. Je préfère en rire.

J’ai oublié de le signaler, mais comme dans le premier spectacle, les bandes musicales sont très bonnes. Vous sortez d’un spectacle, la musique reste dans la tête, avant d’être remplacée par le spectacle suivant.

Pour résumer : Même sensation que le spectacle précédent, des décors et des effets visuels à couper le souffle. Une immense arène, des grilles domotiques, une scène amovible, vraiment le top. Mais une histoire vraiment chiante pour le résultat.
45 min pour un combat à l’épée, une course de char, et un numéro chiant de dompteur, c’est longuet.

Ainsi s’achève la matinée... :mrgreen:
Dernière modification par Captain Nemo il y a 5 ans, modifié au total 2 fois.
Combattu : souvent. Battu : parfois. Abattu : jamais.
Avatar de l’utilisateur
Melroy
Modérateur/Correcteur
Localisation : Hyères (83).
Gender :
Messages : 4411
Inscription : il y a 13 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

C'est toujours un plaisir de lire tes TR. smileygenial
Vivement la suite. ;-)
25/11/2005-09/12/2018
Avatar de l’utilisateur
VDR
Membre d'Honneur
Contact :
Localisation : Elbeuf (76)
Gender :
Âge : 33
Messages : 3261
Inscription : il y a 11 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

Image:mrgreen:

Excellent TR jusqu'ici, très juste sur les points forts et faibles du parc, je plussoie ! smileygenial
(et avec la nemo touch' en plus pour de grosses marades à la lecture!)
Avatar de l’utilisateur
Captain Nemo
Découvre l'atelier de Mickey le Magicien
Contact :
Localisation : Vulcania
Gender :
Âge : 13
Messages : 6952
Inscription : il y a 13 ans

Re: Le Puy du Fou - Août 2013

il y a 5 ans

Le prochain spectacle est dans approximativement 1h, donc 30min avant de s’engager dans les gradins.

Nous déambulons, tels des déambulateurs, dans « La Cité Médiévale ». Ici, de braves artisans exercent leurs arts avec beaucoup de noblesse et de simplicité. S’il y’a un message récurrent et qui me semble être le leitmotiv de tous les corps de métiers que j’ai vu dans ce village, c’est « Merci de ne pas toucher ».

C’est très pittoresque, c’est assez amusant de voir des artisans, habillés comme à l’époque, travaillant le plomb, le bois, le tissu, être admirés par des dizaines de ploucs en chaussettes/tongs, un coca à la main. Fort heureusement, pas d’assiette avec des dauphins bleus comme on en trouve dans toutes les boutiques à proximité des campings et des plages, on reste dans de l’article original et de circonstance.

Nous nous approchons péniblement du lieu de spectacle « Le bal des Oiseaux Fantômes ». Péniblement, oui c’est en hauteur. Ca commence à faire haut depuis l’entrée du parc !

Et ben… on a beau y être 30min en avance, la file est déjà bien blindée ! Les gradins se remplissent à une vitesse phénoménale, surtout ceux à l’ombre… Moi, dans une perpétuelle optique de fuir la masse, je décide de prendre l’entrée centrale (sur les 3 disponibles). Entrée qui mène directement au cœur de l’enceinte du spectacle !
Ici nous sommes au cœur des ruines d’un château. Et on peut pas être plus au milieu que nous :mrgreen:

Le spectacle débute. Cette fois-ci, pas de Richard Darbois, mais Dumbledore ! Classe monumentale ! On attend à chaque fin de phrase qu’il dise : 10 points pour Gryffondor !
Une charmante mademoiselle (tranquille, bien t’as-vu wesh ?) fait le tour des ruines, un hibou sur l’épaule et nous raconte-playback encore des trucs. Je commençais déjà à en avoir ras le cul quand 4 ou 5 chouettes commencent à survoler les spectacles, avant de frôler nos têtes et de finir dans des petits trous dans les murailles. Sympa ! Surtout en étant en plein centre.

Là, la nana appelle une copine des profondeurs infernales ! Donc y’a un lit à baldaquin qui sort d’une ruine, avec la copine susdite qui trouve que dormir en lévitation, c’est quand même beaucoup plus classe que danser dans les campings sur cette magnifique mélodie qu’est « Corde à sauter-er-er ».

Donc apparemment, elle a beaucoup pioncé, vu qu’elle ne reconnait plus rien, et qu’elle se demande, je cite : « Où sont les cuisines ? »

Mais cette sus-dite nana, Aliénor, elle veut voler comme les oiseaux. Je préfère ne pas commenter ses ambitions carriéristes, mais je soupçonne quand même qu’elle est pas sortie du stade « Photos de boys-band accrochées dans ma chambre ».

Là tout s’accélère, 5 ou 6 aigles font leurs apparitions. Des fauconniers sont sortis dans les gradins, et se les échangent mutuellement d’un bout à l’autre. C’est magnifique. Ca rase les têtes, c’est des bestioles avec un charisme affolant, je suis sous le charme.

Sur l’échelle de Nemo, 0 c’est le Cheval, 10 c’est le Chat, 9 c’est le Rapace, 8 c’est l’Oie.

Après bon, d’un point de vue histoire, c’est toujours n’importe quoi, y’aura toujours un cheval pour venir faire son intéressant.

Alors que tout le monde dévore des yeux ces seigneurs de cieux que sont les aigles, les pygargues, et autres faucons, tiens y’a « Baudoin » qui ramène son canasson avec un aigle sur la croupe. Il fait le tour des gradins et se barre. Parfait, court, mais inutile.

D’autres scènes relancent le spectacle (s’il y’en avait besoin… Perso, je pourrais passer mes journées à me faire survoler par ces immenses rapaces. On aura vu 3 représentations de ce spectacle ! ) comme par exemple la démonstration des compétences d’un « Serpentaire ».

D’ordinaire, c’est un oiseau bien costaud, genre flamant rose, qui piétine les serpents pour les bouffer. Bon il y’a une séance où il avait qu’une envie, c’est de bousiller le chignon d’une visiteuse, ca a son charme ! Par contre la pauvre a morflé d’avoir une si grosse bestiole sur la tronche :mrgreen:

Instant un peu « what the fuck » : Le puits central, qui sert de décor, pivote sur lui et découvre un passage. Là on a une myriade de piafs qui s’envole, suivi de 5 marcassins, et d’un chevalier avec un hibou sur le bras et qui se barre…

Le show continue : « Ils ne répandent pas la mort, mais en effacent les traces ». Hop, le sommets des gradins s’ouvre et révèlent une dizaine de cages ouverts d’où s’échappent des vautours.

Les mêmes que dans le Livre de la Jungle ! Toujours autant sur le charme, on se sent petit, moche et lourd à côté de ces bêtes.

Toujours le même principe, ils survolent le public, en rase-motte. Ca en impose.

Et enfin, le final. Je ne sais plus comment cela arrive, mais les frissons que j’ai en tapant ce texte et me re-mémorant la musique me suffisent ;-)

L’une des actrices décide qu’elle veut voler, donc hop, vieux tour de magie "Je vole avec une main collé contre l’arbre". Inutile. « On sait le faire, on le fait, même si ça ne sert à rien. »

Des hiboux, des faucons, des vautours, des pygargues, des marabouts africains, des pélicans, des cigognes, une centaine d’oiseaux jaillissent des arbres et viennent se délecter de bouts de viandes lancés en l’air par les fauconniers et les actrices.

C’est indescriptible, ça se vit, moi ça m’a scotché sur mon gradin en bois. C’est une nuée d’immenses oiseaux qui virevoltent, tournoient, virent à 180° en un battement d’aile, repèrent un bout de viande de l’autre bout de la scène.
J'ai jamais compris pourquoi tout le monde trouvait le film d'Hitchcock aussi terrifiant, mais là dans cette configuration, je commence à comprendre le mal-être.

Le petit bonus (un peu kitsch à froid, mais sympa), un ULM suivi d’oies sauvages survole la scène à ce moment précis.
Et voila :mrgreen:

On a été conquis par ce spectacle. Dès que j’ai retrouvé du réseau, j’ai cherché comment devenir fauconnier. Moi aussi je veux un costume comme eux, avec un faucon sur le bras. Tu fais tes courses à Auchan comme ça, je suis sûr qu’ils te laissent passer à la caisse « - de 10 articles » même avec un caddie.
Du coup maintenant, j’appelle ma chérie en montrant un bout de barbaque et en tapant d’un coup sec sur l’avant-bras. Mais ça marche moins bien. Ca doit être l’absence d’un gant. En cuir surtout. Parce que même une manique pour le four ne produit pas l’effet escompté.

Bref, allez-y. Cette année si possible, le choix de l’histoire et surtout les musiques sont parfaites. On a tous ici une fibre en commun (bon sauf Maggie et dans le genre, mais bon :mrgreen: ), celle d’avoir la larme à l’œil lorsqu’une harmonie scénaristique se dégage d’un spectacle ou d’un tableau. Allez à ce spectacle putain !

Faut que j'écrive la suite maintenant :mrgreen:
Combattu : souvent. Battu : parfois. Abattu : jamais.

Revenir à « Vos autres Voyages à travers le Monde »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités